"Et tes soins, Bénédicte, qu'est-ce qu'ils apportent ?"

January 17, 2019

C’est la question qui vient sur toutes les lèvres… Laissez-moi vous raconter quelques histoires.

 

 

C’est l’histoire d’une femme qui un mois d’octobre me consulte car elle essaie de tomber enceinte sans succès depuis 3 ans. Nous faisons une séance. Au début du mois de janvier suivant, j’apprends qu’elle est enceinte.

 

C’est l’histoire d’une autre femme qui a une tendinite à l’épaule gauche et le bras gauche qui en conséquence n’est pas très mobile. Lors du 1er soin, le travail augmente la douleur. Quand la consultante l’exprime car ce n’est vraiment pas agréable, je programme tout de suite avec son corps d’éliminer la douleur. La consultante me reporte à la fin du soin qu’après m’avoir dit que cela faisait mal, elle s’est sentie enveloppée dans toute la zone douloureuse et la douleur s’est estompée, pour lui laisser un profond sentiment de bien-être.

 

C’est l’histoire d’une mère et de sa fille en vacances au ski pour une semaine au mois de février. Le problème : peur panique une fois sur les skis. Comment profiter de cette semaine de vacances si la terreur prend le dessus et les paralyse ? La fille avait eu des soucis similaires l’année précédente et en anticipation des nouvelles vacances, sa maman m’a demandé un soin peu avant. Le 1er jour s’était bien passé pour elle donc les effets du soin semblaient se manifester. Hic, le 2ème jour, elle part skier en famille - au contraire de la veille - et cette fois, ça ne va pas, comme l’an dernier. Elle voit sa mère paniquer et c’est comme si ça la ramenait à la peur qu’elle avait elle aussi ressenti auparavant. Sa mère me contacte, désemparée, espérant que je puisse rapidement les aider à distance. Je combine un soin incluant la mère et la fille. Les ¾ du soin sont dédiés à la mère, pour qui la peur n’a jamais été travaillée. Le quart restant est dédié à la fille pour qui de petits ajustements complémentaires à la 1ere séance suffiront pour vraiment enrayer cette peur. Le lien entre elles s’allège également. Il fallait à la fille encore une dose de confiance en elle. Résultat : dès le lendemain du soin, tout va super bien ! Chacune skie avec plaisir et les vacances pourront être de vraies vacances.

 

C’est l’histoire d’un homme proche de la quarantaine qui n’a jamais vraiment bien dormi depuis qu’il est adulte, d’aussi loin que son souvenir revienne. Son sommeil ne dure que de petites heures et est alourdi par de nombreuses pensées, par un stress permanent. Aucun repos, aucune trève pour lui. Il me demande de l’aide, à distance, pour son sommeil mais aussi pour l’aider à le libérer de tout le stress qui l’oppresse et lui éviter le burnout qui l’attend au tournant. Il est épuisé.

Ce que je ressens nécessaire : l’accompagner en 4 soins, chacun espacé d’une semaine. A chaque soin, nous ne nous voyons pas ni ne parlons en direct. Je lui envoie de courts messages vocaux de résumé du travail fait – il ne demande pas davantage.

Avec cet accompagnement, il a retrouvé le sommeil progressivement avec les 2 premiers soins, il a évacué de nombreuses tensions qui demandaient à sortir, a remis à plat ce qui devait l’être dans sa vie et a transformé de nombreuses habitudes. Simplement par l’équilibrage de ses énergies, et non en lui insufflant des idées, des concepts, il a vécu une transformation non seulement de son équilibre physique mais aussi de ses habitudes, et cela s’est fait naturellement, comme si les soins l’avaient poussé à mettre en place un nouveau cadre quotidien pour lui, lui avaient permis de remettre en perspective ce qui était le plus important pour lui, dans un enchaînement naturel.

Il me raconte plus tard qu’après le tout premier soin, lui qui aimait boire quelques bons verres de vin le soir ou prendre l’apéro de manière fréquente, a soudainement été dégoûté par l’alcool. Pendant 2 mois, il n’en aura aucune envie et n’en boira pas. Son corps a naturellement imposé une détoxication qui s’est donc passée sans frustration et dont il a pu profondément apprécier tous les bienfaits tellement cela coulait de source. Cela, je ne l’avais pas visé mais comme dans tout soin, sont venus des bienfaits complémentaires inattendus.

 

C’est l’histoire de plusieurs petits garçons, entre 2 et 10 ans, qui ont tour à tour des problèmes de colère, d’agressivité, d’angoisses, d’endormissement. Des problèmes dans leurs liens aux autres, des problèmes d’insécurité qui leur fait rechercher une attention démesurée de leurs parents. Le hasard, tous ces petits garçons sans lien entre eux viennent à moi avec des problématiques similaires et pour tous, les consultations se font à distance (ce qui est logistiquement très pratique pour tout le monde et permet aux enfants de ne pas avoir à rester tranquille une heure sans pouvoir faire ce qu’ils veulent). En un ou deux soins, ces petits garçons ont retrouvé apaisement, joie, rapport plus léger et simple avec les autres, sommeil plus facile ou même parfait, capacité à mieux exprimer leurs émotions et leurs besoins dans le calme. Des témoins extérieurs parleront d’enfants « transformés ».

 

Ces quelques histoires, piochées parmi des dizaines d’autres, font la grande histoire de mon travail quotidien. On me demande tout le temps ce qui peut être accompli à travers mes soins. Je ne sais jamais bien répondre tant les possibilités sont vastes.

 

Le mieux que je trouve à répondre, au-delà d’une brève explication de la façon dont les soins énergétiques fonctionnent, est le récit des exemples concrets que j’ai vécu et l'idée que l’on doit expérimenter les soins par soi-même afin de voir, de vivre, ce qu’il est possible. Je ne suis pas madame Irma et ne vous dirai pas : vous, je peux vous régler votre problème à vie et après les soins vous serez comme ci, comme ça et vivrez les choses comme ci ou comme ça. Non. Comment pourrais-je le savoir et prétendre pareille chose (qui le peut, d’ailleurs) ?!

 

Ce que je peux vous dire en revanche : je vous prends la main, je vais faire le maximum, je sais que cela peut vous aider à de nombreux niveaux et attendons-nous à tout car, vraiment, je le crois, dans l’absolu, tout est possible. Mieux que le croire, en fait, je le vis et le constate et cela vaut, pour moi, toutes les explications scientifiques et rationnelles du monde.

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload